Mise à jour contrôle technique 2023

Le contrôle technique est un passage obligé afin de contrôler la bonne tenue d’une voiture et de recommander sa mise en conformité le cas échéant. Cette démarche est opérée par des centres agréés et soumis à des règles précises, afin de s’assurer de l’absence de problème majeur et du respect des critères de sécurité. Cette vérification détaillée donne lieu à l’inspection de nombreux éléments du véhicule, notamment le moteur, le changement d’amortisseurs (peut concerner l’avant ou l’arrière, voir ici), le niveau de pollution ou le fonctionnement des freins.

En cas de problème, le centre agréé vous indiquera les défauts à faire régler auprès de votre garagiste avant de pouvoir repasser une seconde fois le contrôle technique. Par exemple, en cas de si votre véhicule dispose de pneus de format standard, comme les pneus 195 45 r16, mais trop usagés, le centre de contrôle technique peut exiger que ceux-ci soient remplacés avant de pouvoir reprendre la route. 

Le contrôle technique sert plusieurs causes, dont la protection de l’environnement, en vérifiant le taux de pollution de l’air de votre véhicule, mais avant tout l’amélioration de la sécurité routière et la réduction du nombre d’accidents graves.

NB : si vous souhaitez connaître l’historique d’un véhicule, ses différents passages au contrôle technique et les éventuels problèmes rencontrés, vous pouvez consulter le site officiel https://histovec.interieur.gouv.fr

Comment ouvrir un portail électrique en cas de panne de courant ? 

Comment ouvrir un portail électrique en cas de panne de courant ? 

 

Les équipements de domotique facilitent notre quotidien mais soulèvent la question de la panne de courant. Si certains équipements ne posent pas trop de problèmes, un portail électrique conditionne souvent le seul accès au logement. 

 

La plupart des systèmes motorisés disposent d’un système de débrayage qui permet de passer en mode manuel, qui s’active de l’intérieur ou de l’extérieur : une poignée à tirer, un levier, un bouton à enclencher. S’il est à l’extérieur, il est généralement protégé par un digicode ou une serrure. S’il n’y a pas de système manuel, il est possible d’installer une batterie de secours, qui se recharge lorsque le courant fonctionne, et prend le relais en cas de coupure. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour l’installation.

En ce qui concerne le rétablissement de l’électricité, si la coupure est générale, le courant est habituellement rétabli dans les heures qui suivent par Enedis. Si cela ne concerne que le logement, on peut aller voir le compteur Linky : le message “PUISS DEPASSEE” indique qu’il faut réarmer le compteur en maintenant le bouton “+” enfoncé quelques secondes. Si le compteur affiche le message “PAS DE CONTRAT – NOM DU CONTRAT”, il faut souscrire à un contrat d’électricité avec un fournisseur. Le précédent a été résilié.

Comprendre les tarifs du fournisseur historique d’électricité

 

Le fournisseur historique d’électricité est tenu de proposer au moins une offre aux tarifs réglementés en vigueur pour l’électricité, c’est ce qui est appelé le tarif bleu. Ce tarif est révisé deux fois par an, généralement en février et septembre. 

Cependant, le fournisseur historique propose aussi d’autres offres à prix de marché, prix bloqué pendant différentes durées, avec ou sans service client téléphonique. Les avis sur sa filiale lowcost laissent entendre que le service client en ligne est plutôt réactif. 

Ainsi, lorsque l’usager appelle le fournisseur historique pour se renseigner sur les tarifs, il est primordial de préciser si on souhaite le tarif bleu ou une offre à prix bloqué, il est aussi judicieux de demander clairement quelle est leur offre la moins chère pour la puissance demandée.